Les banques ont pris un coup de vieux – Philippe Morel, Boston Consulting Group

Historiquement maîtresses du marché, les banques ont aujourd’hui du mal à garder le rythme. Les activités de banques d’investissements contribuent de moins en moins au P&L ou au PNB (produit net bancaire) des établissements bancaires. Les marchés changent, les réglementations changent, les clients changent. De nouveaux acteurs sont entrés ; plus compétitifs, plus rapides et surtout plus « flexibles ». Ah… ces fameuses fintech ! Alors comme pour l’asset management, le succès futur des banques dépendra de différents leviers comme la relation qu’elles entretiennent avec le client, l’utilisation qu’elles font du big data ou bien encore leur attractivité auprès des jeunes diplômés qui aujourd’hui leur préfèrent les GAFA et autres grandes multinationales. Si elles veulent rester dans la course, il leur faudra absolument remettre en question leur business model.

Lire l’article

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*