L’ACPR et la consolidation bancaire transfrontalière – Frédéric Visnovsky, ACPR

Il est toujours intéressant de connaître la position d’un régulateur quant au marché lui-même. Le Secrétaire Général adjoint de l’ACPR dresse, lors d’une intervention, la liste des obstacles à la consolidation transfrontalière : la réglementation (ah bon ?) qui est hétérogène en Europe, les exigences en fonds propres trop élevées, la fiscalité disparate, les lenteurs du superviseur qui doit donner un nombre “important” de décisions. Bien évidemment, lorsqu’une fusion s’opère entre deux banques, cela engendre des restructurations qui vont engendrer des besoins en capitaux complémentaires. Bref, on y réfléchira à deux fois avant de se lancer dans une telle fusion transfrontalière.

Lire le rapport

 

Partagez l'information
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*