Huit réflexions rapides à propos du plan de résolution de Banco Popular – M&G

Banco Popular

  1. La BCE est capable d’intervenir rapidement pour déterminer si une banque a atteint le point de non-viabilité (« PONV »), et pour ensuite adopter un plan de résolution. La rapidité avec laquelle le régulateur est passé à l’acte a clairement pris le marché par surprise. Dans le même temps, la façon dont le régulateur détermine qu’une banque n’est plus viable reste floue (si l’on tient compte de la situation des banques italiennes les plus fragilisées).
  2. Les tests de résistance de l’UE ne donnent pas une indication fiable sur la viabilité à moyen terme d’une banque. Ce n’est pas nouveau, mais le cas Banco Popular devrait servir de piqûre de rappel. En effet, cette banque avait obtenu lors des tests de 2016 un ratio CET1 certes faible (7 %), mais suffisant pour résister au scénario défavorable.

Lire la suite…

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)

Loading...

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*